Design et communication

Cette convention qui veut que la communication soit l’affaire d’un professionnel, en l’occurrence le ‘communicant’ de service, repose sur la naïveté des uns et l’intéressement des autres.
Du moins cette posture n’est pas celle du design tel que nous tâchons de le mettre en œuvre dans notre atelier.

En réalité, chacun est capable de contribuer à un projet de communication. Voilà une science de sot.
Et les chefs d’entreprise sont souvent suffisamment lucides pour contribuer, voire assurer leur projet de communication. Celle-ci est en ce sens, moins un discours d’expert que l’exercice d’une certaine sensibilité, voire intelligence.

En somme, nous ne faisons pas de communication, elle se fait, et la seule expertise possible dans ce domaine, sans duplicité, ne serait que technique.

La mise en œuvre du communicable ne pourrait en effet se faire sans de sérieuses connaissances sur les moyens, les ressources et tous les supports possibles. Ce potentiel technique qu’ouvre la question du support notamment dans l’élaboration du projet de communication, identifie bien le rôle du designer.

Haut